4.9 - Voyager autrement


Le tourisme de masse provoque de larges détériorations de la nature (nombreux déchets, constructions sauvages dans l’irrespect total du paysage …). Il suffit d’aller sur certaines plages de l’Ile de Majorque (Baléares) vers 18 H pour s’en rendre compte … vous trouverez sur le sol une déchetterie à ciel ouvert avec des canettes et des bouteilles de bière, des emballages de toute sorte …

L’écotourisme est né de deux principes : respecter l’environnement des lieux de vacances qui nous accueillent et respecter les populations locales. L’écotourisme est parfois associé aussi au « tourisme éthique » ou « tourisme équitable » qui consiste à aller à la rencontre des populations locales et de les aider financièrement via une ONG présente sur place par exemple. Certains organismes vous proposent de participer au cours de vos vacances à des missions scientifiques de préservation de la vie sauvage, d’autres de partager la vie d’une communauté locale dans le respect de leurs traditions.



Pour être un véritable « éco-voyageur », il faut tenir compte de ses moyens de déplacements : l’avion est le moyen le plus polluant de voyager et le kérosène accélère l’effet de serre et donc le réchauffement de la planète, il faut lui préférer dans la mesure du possible le train, le bus ou le vélo.







A découvrir (divertissement) :Photos de voyage